Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : ouverture du procès des suspects du meurtre de Solo Sandeng

Le procès des anciens membres des services secrets de Yahya Jammeh s’ouvre aujourd’hui. Parmi les accusés, on retrouve Yankuba Badjie, l’ancien chef de la National Intelligence Agency (NIA).

Le procès s’ouvre après avoir été reporté à deux reprises pour permettre à l’accusation de construire le dossier. Les neuf suspects sont poursuivis par l’Etat gambien pour le meurtre de Solo Sandeng, un opposant politique, ancien responsable de l’UDP, le Parti démocrate unifié, le principal parti d’opposition. Solo Sandeng est mort en détention en avril 2016, après avoir été arrêté lors d’une manifestation réclamant des réformes politiques. Son corps a été exhumé au début du mois, en raison de suspicion de torture.

Sa fille, Fatima, attend beaucoup de ce procès que l’arrivée au pouvoir de Adama Barrow a enfin permis. Ce procès est emblématique, tant pour la jeune femme que pour le peuple gambien. C’est Le procès pour tous les Gambiens qui ont connu la terreur des services secrets de Yaya Jammeh.

Alors quand Fatima croise le regarde des accusés, l’effroi domine « J’étais tellement en colère, confie-t-elle. Je voulais pouvoir les étrangler à leur tour mais on doit laisser la justice faire son travail. Je ne veux pas me rendre justice moi-même. Mais c’est tellement difficile d’être face à ces personnes. » « Beaucoup de gens ici ont connu la torture, et ça s’est passé à la National Intelligence Agency. Ces gens qui sont jugés aujourd’hui, c’est une victoire pour la Gambie, c’est une leçon pour la Gambie et pour le reste du monde. »

Elle qui a vu sa vie basculer au moment de l’arrestation de son père, espère une fois le procès terminé retourner à une vie normale et se consacrer à des études dans le secteur des droites de l’homme.

Source : RFI Afrique

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter