Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : face au terrorisme, les enseignants désertent le nord du pays
Burkina Faso Nord Enseignants

Si le ministère de l’Éducation a annoncé de nouvelles mesures pour protéger les travailleurs dans les régions du nord du Burkina Faso sujettes au terrorisme, les enseignants poursuivent malgré tout leur exode vers la capitale.

Et ce ne sont pas les déclarations du chef d’État-major des armées, le général Oumarou Sadou, qui risquent d’atténuer cette constante. L’intéressé a en effet laissé entendre récemment que les forces de sécurité n’interviendraient pas davantage dans les zones à risque, du moins dans l’immédiat.

Des propos qui ne rassurent pas du tout au niveau des fonctionnaires, inquiets de la tournure des événements : « Nous n’allons pas rester là pour être éliminés comme des lapins », martèle ainsi un instituteur questionné par RFI et soucieux de la fermeture de nombreuses écoles. Quant à la presse locale, elle ne se prive pas d’écrire que le timing de cette annonce est tout sauf opportun.

Timide réaction gouvernementale

Ces courroux ont néanmoins porté leurs fruits vendredi 17 mars puisque Ouagadougou a promis un bataillon de deux cents motos supplémentaires pour quadriller efficacement les territoires dangereux. Le ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, confirme par ailleurs que l’Etat « ne laissera pas une seule parcelle aux forces du mal. »

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter