Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le nouveau décret migratoire de Trump crée la stupeur au Soudan
Soudan Trump Décret Migrant

Alors que l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen sont ciblés par l’interdiction d’entrée sur le territoire américain, Khartoum est monté au créneau pour défendre sa position diplomatique sur ce dossier. Le gouvernement local, scandalisé, ne compte pas en rester là.

Les citoyens soudanais n’ont jamais été liés à aucun crime ou acte terroriste commis aux États-Unis. Nous appelons Washington à revenir sur  cette décision sévère frappant (notre pays). »

L’incompréhension est tout à fait palpable dans ce communiqué rendu publique par le ministère des Affaires étrangères soudanais.

Les six pays mentionnés dans le nouveau décret migratoire de l’administration Trump présentent ainsi la triste spécificité d’avoir des ressortissants jugés persona non grata sur le sol US, et cela durant 90 jours.

Une situation d’autant plus incompréhensible, renchérit Slate, puisque « cette décision intervient quelques semaines après la levée historique, par l’ex-président Barack Obama, de certaines sanctions économiques américaines imposées au Soudan. »

Pour rappel, le Soudan avait été placé sous embargo américain depuis 1997 en raison des possibles liens qu’entretenait cet Etat avec la sphère terroriste et djihadiste, à l’image d’Oussama ben Laden qui séjourna dans le pays entre 1992 et 1996.

Source : Slate

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter