Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : le gouvernement demande à ses ressortissants de limiter leurs voyages aux Etats-Unis

Face à la politique anti-immigration prônée par Donald Trump, particulièrement illisible, le Nigeria conseille à ses ressortissants de limiter leurs déplacements aux USA aux voyages de nature impérative. Et cela afin d’éviter de fâcheuses déconvenues…

Si les ressortissants de l’Iran, de la Libye, de la Somalie, du Soudan, de la Syrie et du Yémen sont toujours ciblés par l’interdiction d’entrée sur le territoire américain, d’autres pays partiellement Musulmans comme le Nigeria restent sous la menace « Trump » lorsque leurs citoyens mettent pied sur le tarmac US.

En conséquence, Lagos a décidé de choisir la voie du pragmatisme en demandant aux Nigérians d’éviter cette destination tant que possible.

Cette orientation a en effet été motivée suite au refoulement récent par la douane américaine de plusieurs de ses ressortissants munis d’un visa pourtant en règle. L’information a été rendue publique par une conseillère spéciale du président pour les Affaires étrangères, Abike Dabiri-Erewa :

« Au cours des dernières semaines, nous avons reçu quelques cas de Nigérians avec des visas américains à entrées multiples valides qui se sont vus refusés l’entrée et ont été renvoyés au Nigeria« , a-t-elle indiqué.

Avant de regretter que « les personnes concernées aient été immédiatement renvoyées sur le premier vol disponible et leurs visas annulés sans raison valable. »

Source : Le Figaro

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Comité national des actions de lutte contre le travail des enfants a annoncé vendredi 16 février que la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ont passé un accord de partenariat pour enquêter sur ''les pires formes de travail des enfants'' dans les champs de cacao. Signé entre le Comité national...
Au Togo, depuis jeudi les délégations de chacune des parties impliquées dans la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017, se sont présentées afin de préparer le dialogue politique prévu pour le 19 février. Avant la tenue du dialogue à proprement parlé, un comité préparatoire s'est...
Alors que le leader de l’opposition Moise Katumbi demeure en exil en Belgique, le président Joseph Kabila tente par tous les moyens de se maintenir à la tête de la RDC. Le leader de l’opposition Moise Katumbi  fait face à de nombreuses rumeurs. Favori des sondages, certains souhaitent qu’il se...
TRIBUNES LIBRES
Mathias Hounkpe, actuellement administrateur du Programme de Gouvernance Politique et de...

S’inscrire à la Newsletter