Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le gouvernement demande aux pêcheurs de ne plus pêcher en Mauritanie sans autorisation

La nouvelle réglementation mauritanienne, votée au début du mois, est devenue plus contraignante pour les pêcheurs sénégalais. En effet, ces derniers sont désormais obligés d’abandonner leurs prises récupérées dans les eaux territoriales du pays voisin. Une source de conflit que Dakar veut tuer dans l’oeuf. 

Et pour cause, selon RFI, « de nombreuses pirogues ont été immobilisées ou ne sortent plus en mer. A cela s’ajoutent les incidents fréquents depuis plusieurs années. Dernièrement, des garde-côtes mauritaniens ont même ouvert le feu sur des pêcheurs sénégalais. »

Cette problématique instable pourrait donc dégénérer dans d’autres proportions plus « préoccupantes ». Les autorités sénégalaises ont en conséquence demandé aux pêcheurs locaux de ne plus exercer en Mauritanie s’ils ne sont pas en règle.

Pour autant, Samba Gueye, président de l’interprofession de la pêche artisanale sénégalaise, espère qu’une médiation portera ses fruits entres les deux Etats :

« Vous voyez que c’est la même population, donc on est habitués à travailler ensemble et à cultiver la paix, la solidarité et l’entraide au niveau de nos pays. Des fois il se peut qu’il y ait des difficultés, alors quand il y a des difficultés quelque part, on cherche à apaiser cette situation. »

Pour rappel, le protocole de pêche entre Dakar et Nouakchott n’a pas été renouvelé depuis plus d’une année.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter