Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : saisie record chez l’ancien directeur de la compagnie nationale pétrolière

Ce ne sont pas moins de 9.772.800 dollars et 74 000 livres sterling en liquide, qui ont été saisis chez Andrew Yakubu, l’ancien Directeur de la compagnie nationale pétrolière (NNPC).

On se rappelle que l’actuel président du Nigéria, Muhammadu Buhari avait accusé l’administration de son prédécesseur, Goodluck Jonathan, d’avoir pillé les caisses de l’Etat et avait fait de la lutte contre la corruption l’une de ses priorités.

La Commission de répression des crimes économiques et financiers (EFCC) vient de mettre le terme à une longue enquête en mettant la main sur 9,7 millions de dollars saisis au domicile de Andrew Yakubu. La perquisition menée le 3 février dans une villa dans la ville de Kaduna, appartenant à l’ancien directeur de la compagnie nationale pétrolière, a permis de découvrir un coffre-fort où s’entassait de l’argent en liquide, pour une somme dépassant les 9,7 millions de dollars.

Andrew Yakubu a déclaré que cette somme représentait des dons qui lui avaient été faits par des personnes anonymes. Andrew Yakubu a été directeur de la compagnie nationale pétrolière de 2012 à 2014. Il avait été limogé en 2014 alors que Goodluck Jonathan, le président nigérian, lui reprochait des faits de corruption et d’insubordination. Informé de la perquisition l’ex directeur de la compagnie nationale pétrolière, a indiqué aux autorités qu’il était disposé à coopérer avec la commission des crimes économiques et financiers.

Il semblerait donc que le président nigérian, Muhammadu Buhari arrivé au pouvoir en 2015, se soit donné les moyens d’endiguer la corruption dans le pays puisque de nombreuses enquêtes ont été ouvertes récemment et que les travaux de la Commission de la répression des crimes économiques et financiers, permettent de nombreuses arrestations dans l’administration.

C’est la première fois depuis mi-2016 que le gouvernement nigérian rend publics les montants  de l’argent saisie dans le cadre de la lutte contre la corruption. La traque des fonds publics détournés se poursuit donc, conformément aux promesses de campagne du président Buhari.

Source : La Tribune Afrique 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter