Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
CAN 17 : victoire impérative des Elephants contre le Maroc

Après deux matchs nuls poussifs contre le Togo et la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire doit impérativement battre le Maroc ce mardi pour entrevoir les quarts de finale de la CAN 2017. Tout autre résultat serait un immense coup d’arrêt pour les hommes de Michel Dussuyer, tenants du titre.

Le sélectionneur des Elephants n’a d’ailleurs pas manqué de jeter un regard lucide sur cette rencontre lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match :

« Comme je l’ai dit aux joueurs on joue un huitième de finale. On est conscient que c’est un match couperet qui se joue sur des détails. Il s’agit pour nous de le gagner. Il s’agit aussi de ne pas se jeter dans la gueule du loup. Il faut rester organisé tout en essayant de faire la différence à un moment donné. »

Pour autant, ce scénario est de bon augure si l’on se réfère à la précédente édition de la CAN qui avait vu l’équipe nationale ivoirienne s’imposait en finale contre le Ghana après être sorti des poules lors d’un match couperet contre le Cameroun (1-0).

Du côté du Maroc, un nul suffirait pour assurer la qualification, la Selefanto ne peut donc pas se permettre de calculer. L’autre rencontre du groupe C opposera la RDC au Togo.

Mardi à Oyem (Gabon) :

19h00 GMT: Maroc – Côte d’Ivoire

Mardi à Port-Gentil (Gabon) :

19h00 GMT: Togo – RDC

Source : Afrik Foot

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois pays ont décidé de la création d’une nouvelle zone économique, un nouvel espace dont l’ambition est de dynamiser l’agriculture des trois pays que sont le Mali, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Naissance de la ZES. C’est en janvier 2012 que le Mali, le Burkina Faso et la Côte...
Il aura nécessité plus de 6 mois de retard pour que président nigérian voit le budget de son gouvernement adopté. Le parlement a donné cette semaine son accord pour un budget de dépenses de 29,8 milliards de dollars.  Le budget de l’Etat nigérian sera donc de 29,8 milliards de dollars...
Le groupe BSGR propriétaire de la célèbre mine de diamants de Koidu au Sierra Leone a officialisé très récemment la reprise des opérations d'exploitation. La structure avait été sujette ces derniers mois à de nombreuses contrariétés, à l'image de problèmes financiers ou encore du virus Ebola à l'effet particulièrement dévastateur....
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter