Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie/présidentielles : la Cour Suprême reporte sa décision à mai

Le nouveau président gambien, Adama Barrow, va être officiellement investi le 19 janvier prochain mais son prédécesseur, Yahya Jammeh, refuse toujours « d’abdiquer ». Si ce dernier avait contesté la légalité du scrutin devant la Cour Suprême, cette perspective a toutefois pris du plomb dans l’aile puisque l’organe n’a pas pu statuer mardi, faute de juge disponible.

Selon le site du Monde, « aucun des six juges qui devaient siéger (cinq Nigérians et un Sierra-Léonais) n’était présent à Banjul à l’ouverture de l’audience. »

Les magistrats ont tour à tour invoqué un problème de calendrier. La décision de l’organe a donc été reportée au mois de mai, indique James Gomez, l’ancien maire de Banjul responsable de l’organisation de la cérémonie de passation de pouvoir :

« Il n’y aura pas de verdict pour le moment pour la simple raison que Yahya Jammeh ne peut établir une cour sans juges, et la Cédéao n’a pas autorisé les juges sollicités à quitter leur pays respectif. »

Parallèlement, la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest continue de négocier avec le dérangeant frondeur par l’intermédiaire du chef d’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, et de l’ancien président ghanéen, John Mahama; des médiations restées lettres mortes jusqu’à présent.

Pour rappel, la Cédéao pourrait rapidement annihiler la menace Jammeh, si le contrevenant persiste à ne pas reconnaître la légitimité d’Adama Barrow. A cette fin, le Sénégal prendrait les rênes de la force armée régionale.

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les pluies torrentielles qui s’abattent sur le Niger depuis juin sans discontinuer, ont fait 54 morts selon le dernier bilan.  Les violentes pluies que ce pays désertique connait depuis 3 mois ont provoqué des inondations sans précédent. Selon le Bureau des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unis (ONU) les intempéries...
Les parlementaires togolais sont convoqués une nouvelle fois vendredi 15 septembre pour une session extraordinaire afin d'étudier les projets de loi portant modification de la Constitution.  Alors que l’opposition menace de boycotter la séance ; le gouvernement dénonce le comportement irresponsable des leaders de l’opposition, accusé de maintenir une ambiance délétère. Les...
La troisième réunion d'actionnaires d’Africa50, la plateforme panafricaine d'investissement dans les infrastructures, s’est tenue le 12 septembre à Dakar.  Le président du Sénégal, Macky Sall a présidé la réunion, en plaidant pour renforcement de ce type de démarche. Ainsi Macky Sall s'est fait l'avocat de la plateforme d'investissement initiée par...
TRIBUNES LIBRES
Dans une tribune publiée le 1er septembre sur le site...

S’inscrire à la Newsletter