Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ne briguera pas de nouveau mandat en 2020
Alassane Ouattara régulation prix alimentaires

Le chef de l’exécutif a annoncé mercredi 4 janvier qu’il ne se représenterait pas lors des élections présidentielles de 2020. Fort d’un bilan économique très positif, Alassane Ouattara estime que les dossiers sur lesquels son équipe travaille permettront de laisser la Côte d’Ivoire sur de bons rails.

Le leader de la coalition (RHPD) estime en effet qu’une troisième expérience à la tête du pays n’est pas envisageable puisqu’il atteindra 75 ans lors de la prochaine échéance présidentielle : « Ceci m’amène à réaffirmer que les institutions de la République qui seront mises en place très prochainement me permettront de prendre congé en 2020. »

Ce dernier s’était déjà exprimé en ce sens durant sa campagne de 2015, laissant entendre « qu’il pourrait écourter son deuxième mandat si la fatigue et le sentiment du devoir accompli le poussaient à passer le relais à un vice-président ou tout du moins à un successeur constitutionnel. »

A.Ouattara pourra donc bénéficier durant ces trois prochaines d’années d’une certaine liberté d’action en étant débarrassé des contraintes liées à une nouvelle élection. il pourra ainsi convertir l’essai dans de nombreux chapitres clés de la politique ivoirienne comme le développement de l’investissement privéla réforme de l’armée, la modernisation du réseau électrique ou encore la baisse du coût de la vie.

Conforté par le Oui au referendum sur la nouvelle Constitution et la victoire probante du RHDP aux législatives de décembre, il est vrai que l’intéressé peut voir l’avenir sereinement.

Source : RFI

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Comité national des actions de lutte contre le travail des enfants a annoncé vendredi 16 février que la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ont passé un accord de partenariat pour enquêter sur ''les pires formes de travail des enfants'' dans les champs de cacao. Signé entre le Comité national...
Au Togo, depuis jeudi les délégations de chacune des parties impliquées dans la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017, se sont présentées afin de préparer le dialogue politique prévu pour le 19 février. Avant la tenue du dialogue à proprement parlé, un comité préparatoire s'est...
Alors que le leader de l’opposition Moise Katumbi demeure en exil en Belgique, le président Joseph Kabila tente par tous les moyens de se maintenir à la tête de la RDC. Le leader de l’opposition Moise Katumbi  fait face à de nombreuses rumeurs. Favori des sondages, certains souhaitent qu’il se...
TRIBUNES LIBRES
Mathias Hounkpe, actuellement administrateur du Programme de Gouvernance Politique et de...

S’inscrire à la Newsletter