Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina : le président Kaboré évoque la création d’un ministère exclusif à la Sécurité

Le Burkina Faso pourrait se doter prochainement d’un ministère exclusivement affecté à la Sécurité afin que les autorités gagnent en efficacité sur le terrain. Cette information a été dévoilée hier par le président Kaboré en personne sur les réseaux sociaux.

L’année 2016 n’a pas été simple pour ce pays régulièrement ciblé par les attaques djihadistes. La dernière en date, qui s’est déroulée le 16 décembre à Noussoumbou, a particulièrement marqué les esprits puisque douze militaires perdirent la vie durant un énième attentat.

La population locale espère donc entamer 2017 sous de meilleurs hospices, et cela Roch Marc Christian Kaboré l’a bien compris. Le chef de l’exécutif a en effet annoncé lors d’un échange avec des twittos que « la question d’un ministère plein de la Sécurité sera prise en compte dans la réorganisation gouvernementale (à venir). »

Ce dernier a également confirmé la nomination d’un nouveau chef d’État-major général des armées en la personne du colonel-major Oumarou Sadou : « Cette décision s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de nos forces armées », précise-t-il dans la foulée.

Pour rappel, le département de la Sécurité était auparavant rattaché au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Source : Fazosine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Comité national des actions de lutte contre le travail des enfants a annoncé vendredi 16 février que la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ont passé un accord de partenariat pour enquêter sur ''les pires formes de travail des enfants'' dans les champs de cacao. Signé entre le Comité national...
Au Togo, depuis jeudi les délégations de chacune des parties impliquées dans la crise politique qui secoue le pays depuis le 19 août 2017, se sont présentées afin de préparer le dialogue politique prévu pour le 19 février. Avant la tenue du dialogue à proprement parlé, un comité préparatoire s'est...
Alors que le leader de l’opposition Moise Katumbi demeure en exil en Belgique, le président Joseph Kabila tente par tous les moyens de se maintenir à la tête de la RDC. Le leader de l’opposition Moise Katumbi  fait face à de nombreuses rumeurs. Favori des sondages, certains souhaitent qu’il se...
TRIBUNES LIBRES
Mathias Hounkpe, actuellement administrateur du Programme de Gouvernance Politique et de...

S’inscrire à la Newsletter