Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina : le président Kaboré évoque la création d’un ministère exclusif à la Sécurité

Le Burkina Faso pourrait se doter prochainement d’un ministère exclusivement affecté à la Sécurité afin que les autorités gagnent en efficacité sur le terrain. Cette information a été dévoilée hier par le président Kaboré en personne sur les réseaux sociaux.

L’année 2016 n’a pas été simple pour ce pays régulièrement ciblé par les attaques djihadistes. La dernière en date, qui s’est déroulée le 16 décembre à Noussoumbou, a particulièrement marqué les esprits puisque douze militaires perdirent la vie durant un énième attentat.

La population locale espère donc entamer 2017 sous de meilleurs hospices, et cela Roch Marc Christian Kaboré l’a bien compris. Le chef de l’exécutif a en effet annoncé lors d’un échange avec des twittos que « la question d’un ministère plein de la Sécurité sera prise en compte dans la réorganisation gouvernementale (à venir). »

Ce dernier a également confirmé la nomination d’un nouveau chef d’État-major général des armées en la personne du colonel-major Oumarou Sadou : « Cette décision s’inscrit dans le cadre de la réorganisation de nos forces armées », précise-t-il dans la foulée.

Pour rappel, le département de la Sécurité était auparavant rattaché au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Source : Fazosine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les pluies torrentielles qui s’abattent sur le Niger depuis juin sans discontinuer, ont fait 54 morts selon le dernier bilan.  Les violentes pluies que ce pays désertique connait depuis 3 mois ont provoqué des inondations sans précédent. Selon le Bureau des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations Unis (ONU) les intempéries...
Les parlementaires togolais sont convoqués une nouvelle fois vendredi 15 septembre pour une session extraordinaire afin d'étudier les projets de loi portant modification de la Constitution.  Alors que l’opposition menace de boycotter la séance ; le gouvernement dénonce le comportement irresponsable des leaders de l’opposition, accusé de maintenir une ambiance délétère. Les...
La troisième réunion d'actionnaires d’Africa50, la plateforme panafricaine d'investissement dans les infrastructures, s’est tenue le 12 septembre à Dakar.  Le président du Sénégal, Macky Sall a présidé la réunion, en plaidant pour renforcement de ce type de démarche. Ainsi Macky Sall s'est fait l'avocat de la plateforme d'investissement initiée par...
TRIBUNES LIBRES
Dans une tribune publiée le 1er septembre sur le site...

S’inscrire à la Newsletter